Le pôle gestion de cas

Mme DUPONT a 85 ans, elle est veuve depuis 4 ans. Sa mémoire semble lui fait défaut. Mme DUPONT flotte un peu dans sa veste qui d’ailleurs n’est plus très propre. Une dame intervient chez elle pour deux heures de ménage. Mme DUPONT a sûrement besoin de plus d’aides mais elle les refuse. En plus, sa fille unique vit à Brive la Gaillarde et apparemment elles sont fâchées.

Vous êtes un professionnel et vous vous demandez s’il est bien raisonnable de laisser Mme DUPONT vivre seule à son domicile dans ces conditions ?

Pour ce type de situations, un gestionnaire de cas pourra vous aider. Ce professionnel, spécifiquement formé à l’accompagnement de personnes en situation dite « complexe », œuvrera au maintien à domicile :

  • Il évaluera le rythme et le fonctionnement de la personne dans tous les aspects de la vie (santé, autonomie, budget, papier administratif, relations avec la famille et l’entourage, logement).
  • Il identifiera les besoins et les fera comprendre à la personne.
  • Il mettra en œuvre les services les plus adaptés.

Ses petits plus :

  • le gestionnaire de cas est disponible pour rencontrer à domicile la personne une à plusieurs fois par mois. Il réévalue les aides régulièrement en collaboration avec les autres professionnels.
  • Le gestionnaire de cas ne change pas au cours des mois. Il est l’interlocuteur privilégié du médecin traitant, des professionnels impliqués et de la famille.
  • Et pour la personne : il défend ses choix et son mode de vie, il avance à petits pas pour ne pas révolutionner toute sa vie et son équilibre.

Ses outils : disponibilité et techniques de communication, outil d’évaluation multidimensionnelle standardisée, connaissance précise de l’offre de services de son territoire et concertation clinique qui réunit tous les acteurs impliqués auprès d’une personne.

Pour demander cet accompagnement, sollicitez le RéGéMA ou les travailleurs sociaux du Conseil Départemental.

regema-logos-partenaires-maia